Chien qui mordille, que faire pour qu’il arrête?

Chien qui mordilleIl est habituel pour un chiot de mordre : il attrape les mains voire l’avant-bras d’une personne ou ses vêtements entre ses dents et les pince. Ce comportement lui permet de découvrir son environnement et constitue également une marque d’affection, un moyen de tester la force de ses congénères ou une manière d’attirer l’attention. Lorsqu’il est jeune, ce mordillement n’est guère douloureux et peut même sembler amusant, ses dents étant fines et petites ; mais plus tard, il peut se transformer en véritable morsure. C’est pourquoi il est important de faire perdre au chien cette habitude très tôt. Dès que le chien commence à mordiller, il ne faut jamais le laisser faire. Il est important de bien l’éduquer et de lui apprendre à obéir dès son plus jeune âge.

Les bon gestes

Lorsqu’il est en contact avec ses congénères, ce sont eux qui lui apprennent à mesurer la force de ses mâchoires et à maîtriser ses impulsions. Si un de ses compagnons est mordu trop fort, il pousse un jappement traduisant la douleur physique. Le jeu cesse aussitôt, et le chien apprend à modérer ses morsures. Cela s’appelle l’inhibition de la morsure ; il faut chercher à la reproduire avec son animal.
Lorsqu’il mordille les doigts ou l’avant-bras, il ne faut pas réagir : ni retirer la main, car ce geste incite l’animal à poursuivre, ni crier, car un comportement agressif et affirmé renforce l’envie chez le chien de mordiller encore plus pour tester son pouvoir. Dans un premier temps, il faut donc lui dire fermement « non » et l’ignorer, afin de lui faire comprendre qu’il a franchi la limite de ce qui est toléré. Si le chien continue, il faut alors répéter le « non », s’éloigner et l’ignorer quelques instants. Le jeu pourra ensuite reprendre quelques heures plus tard.
Il ne faut pas non plus oublier de fournir au chien des jouets pour lui permettre de s’amuser et se défouler seul. Il saura ainsi qu’il peut mordiller ses jeux, mais non les personnes.